Critique de la religion psychanalytique classique : le transfert de l’homme abstrait

©Bacon L’actualité virale nous place dans une dimension inédite depuis la seconde guerre mondiale et nous mène au concret de notre existence : la menace fondamentale envers la vie humaine. Avec ce rappel du concret de la vie, il est d’autant plus important de sérier les problèmes liés à ce que j’ai appelé la religion de l’homme abstrait dans la psychanalyse classique. Cette question a été très tôt mise en évidence par Georges Politzer dans sa « Critique des fondements de la psychologie » en 1928. Dans cet ouvrage, Politzer qui n’est pas encore marxiste, fait une critique de la psychanalyse freudienne qui reste fondamentale et inégalée. Son opinion, alors favorable à l’expansion de la découv

Devenir Poétiques

©Joan Miró J’ai été touché simplement par des mots. Des mots d’amis, de camarades, d’inconnus, de proches qui dans leurs valeurs expressives me donnaient cette sensation sensible de pouvoir ressentir mon corps autrement, comme un éveil, dans ce sentiment tragique qui nous submergeait alors comme une vague dans le mental. 
Les mêmes ou d’autres lançaient des appels à la poésie collective en ces temps tragiques. J’avais le souvenir des mots de Paul Eluard chantés par ma mère. La poésie vient du corps. Quel est le destin des images d’enfances, quels sont leurs refuges brisés dans les valeurs-miroirs des mots qui font amalgames ? Histoires vers un autre monde qui se vit au présent pour rassur

Posts Récents
Arrêt Sur Post
Archive
Recherche Par Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square