Il n’y a pas de maladie mentale !

©Jackson Pollock Cet énoncé intimement personnel résonne comme un coup de tonnerre dans le ciel serein de la santé mentale. En tant que psychiatre, psychanalyste, ancien chef de secteur des hôpitaux psychiatriques, cette sentence pourrait être jugée paradoxale voire antagoniste sinon provocatrice ou idiote. Je renchéris en disant que c’est au contraire le principe abstrait de maladie mentale qui détonne aujourd’hui comme hier dans des contextes historiques et économiques différents parce qu’il ne répond pas aux besoins des personnes concernées par une douleur de l’esprit, une douleur concrète vécue dans le mental. Cette affirmation pourrait être prise comme une position « antipsychiatrique

Posts Récents
Arrêt Sur Post
Archive
Recherche Par Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square