ATELIERS PRATIQUES 

 DE PSYCHANALYSE 

 SOCIALE 

Il n'y a pas de maladie mentale...
....Mais une problématique du social dans le mental et son insu

 

La journée se tiendra à : L'Élan Retrouvé, 23 rue de la Rochefoucauld, 75009 Paris

L'affirmation " Il n'y a pas de maladie mentale " peut surprendre car tout être humain a en mémoire des moments de souffrance psychique dans sa vie ou dans celle de ses proches. Affirmer " il y a un problème du social dans le mental " donne sa dimension humaine à la souffrance de l'esprit. Il y a une question du social dans le mental dès la naissance et même avant, durant la grossesse.
Une personne créée et porte un masque qui a une fonction sociale : ce masque peut attirer, repousser , cacher, tromper, donner lieu à des suppositions, des attributions d'intention, des constructions dans le mental. Ce masque est transférentiel dans l'orientation psychanalytique du terme, puisque les mamelles du transfert si elles sont bien l'amour, la haine et l'ignorance n'ont de valeurs de fonctionnement que si on les croisent avec ce que produisent les rapports sociaux. Le rapport à l'autre attire, rejette, repousse, cache, trompe, suppose, attribue des intentions.

Cela caractérise le problème du social dans le mental et nous travaillerons l'insu de ce problème pour en mettre en lumières les logiques.

 

Public : Ouvert à tout public intéressé par les questions soulevées par la psychanalyse sociale et le rapport humain.

 

 

 

Déroulé de journée

 

 

 

9h00

Accueil


9h30

Président de séance : Hervé Fuyet, journaliste

Le fait dit psycho-pathologique comme fait social et politique
Intervenants : Hervé Hubert, psychiatre et psychanalyste

                          Antigone Charalambous, psychologue clinicienne (CHU Henri Mondor)

                     
- la fabrique de la maladie mentale et sa mystification
- l'aliéniste
-le rapport tutélaire à l'autre
-l'apport psychanalytique : l'analyse de la dynamique du transfert.
- la critique fondamentale faite par Georges Politzer à la psychanalyse 
- "Le pâtir humain est une jouissance que l'homme a de soi" Marx

Débats et échanges 
 
11h00

Président de séance : Hervé Fuyet, journaliste

Le transfert social dans le rapport au mental
Intervenants : Hervé Hubert, psychiatre et psychanalyste

                           Soufiane Adel, cinéaste      

                           Marine Lafargue, psychologue, psychanalyste


- le rapport au mental : la vie détermine la conscience ( Marx ).
- le transfert social et la souffrance dans le mental : le masque d'une personne a une fonction sociale, nous sommes agents, effets et produits des rapports sociaux que nous vivons
. Le rapport à l'autre attire, rejette, réprime, cache, trompe, suppose, attribue des intentions.

Débats et échanges 

 


12h30 -14h00 Déjeuner 

 

 


14h00

Président de séance : Pierre Leotard, directeur éditorial

La mystification de l'entité psychose
Intervenants : Hervé Hubert, psychiatre et psychanalyste

                         Christine Labeille, enseignante

 

- La mystification de l'entité psychose
- Antonin Artaud, Sarah Kane et la question des libertés 

Débats et échanges 


15h30

Présidente de séance : Magda Gomez, psychologue, docteure en psychanalyse

Libertés, droits de l'homme, libre disposition de soi, en connexion avec le transfert social
Intervenants  :  Hervé Hubert, psychiatre, psychanalyste 

                            Axel Leotard, auteur

                            Geneviève Adt-Vaudran, psychothérapeute
                        

Le paradigme des transidentités comme psychiatrisation des différences 

Débats et échanges 

17h00

Clôture de la journée

L'accès à la journée de travail est gratuite pour toute personne adhérente de l'APPS. Si vous êtes adhérent et souhaitez assister à journée, merci de nous faire parvenir un mail. Merci.

Vous souhaitez adhérer à l'APPS ? Vous pouvez le faire en ligne. Ici